construction identitaire par les arts

Construction identitaire par les arts

Les fondements du projet

Le Vivre ensemble est, dans le contexte actuel, un enjeu majeur et incontournable de nos objectifs éducatifs afin de pouvoir former des jeunes dans une société vivant un brassage de multiples influences culturelles venues du monde entier. Ces jeunes, peu importent leurs origines, doivent apprendre à vivre et à grandir ensemble, dans une société québécoise commune dans laquelle ils se reconnaitraient et pourraient prendre leur place. Les arts, dans leurs multiples expressions, constituent des espaces privilégiés pour relever les défis de cet enjeu et c’est ce que propose, dans ce projet, Vision Diversité, OBNL québécoise qui a fait de la concrétisation de ce métissage dans nos expressions artistiques son mandat depuis 14 ans.

Les objectifs du projet

  • Apporter un autre regard à l’interculturalité en l’abordant comme culture commune québécoise nourrie des apports de la diversité culturelle.
  • Développer des repères culturels communs et un espace de création et d’expressions artistiques nourries de diversité pour mieux réussir un Vivre ensemble
  • Participer, par les arts, à la construction identitaire des jeunes.

Le déroulement d’une démarche qui se veut au cœur de la construction identitaire des jeunes

  • En partenariat avec le Programme Culture à l’école du Ministère de l’Éducation, le projet Vivre ensemble par les arts a permis de sensibiliser directions, enseignants et jeunes, par les arts, à tous ces apports venus de partout qui nous enrichissent. Cela s’est fait en 3 volets
    • Par le spectacle et les ateliers pour le primaire à travers Ma ville aux mille couleurs
    • Par la découverte de grandes traditions musicales non occidentales par les jeunes musiciens du secondaire qui ne travaillent que les univers musicaux occidentaux
    • Par la rencontre de sensibilisation des enseignants en arts, mêlant primaire et secondaire et ce, dans toutes les disciplines artistiques.

AU COEUR DU PROJET, LE FRANÇAIS COMME ESPACE RASSEMBLEUR ET CRÉATIF

Le français, une langue qui inspire!

Dans un contexte où tant de langues se côtoient, où l’anglais s’impose comme la langue des loisirs, de la musique, du cinéma… Que faire pour sortir le français de la contrainte d’une langue d’enseignement et d’obligation pour l’élargir vers un espace de plaisir, de découvertes, de Dialogue. Une plate-forme dynamique commune de création et d’échanges?

Un changement d’approche s’imposait et une autre approche de la langue en faisant un espace dynamique de création fut au cœur des projets du Vivre ensemble à travers les 5 Commissions scolaires impliquées afin de faire découvrir aux jeunes le plaisir de se dire en français. Au cœur de cette démarche, les grandes Journées de mars, portées par les Commissions scolaires Marguerite-Bourgeoys et de La Capitale, à Montréal et à Québec, ont été présentées dans le cadre de la semaine de la Francophonie.  Ainsi les Franco-fêtes puis les Journées de la Paix ont été nourries de cette volonté de se dire en français, dans le plaisir et la création.

Les fondements de cette démarche de Vision Diversité

Nous visions à leur présenter une autre approche de ces apports pluriels qui se sont enracinés dans notre culture commune et qui nourrissent notre culture artistique québécoise pour provoquer un changement de paradigmes. Pour cela, cette démarche vise à placer l’enseignant en arts, dans les 4 disciplines, au cœur de la construction identitaire du jeune en étant capable, par ses enseignements mais aussi par des moments privilégiés de découvertes et de création, d’accompagner les questionnements et le besoin de repères culturels de nos jeunes.

Chaque année, une thématique adoptée en début d’année, permet de réfléchir à un enjeu majeur de notre société et de le concrétiser, à travers plusieurs expressions artistiques qu’il s’agisse de le dire par le théâtre, la musique, la chanson, le slam, la danse ou les arts visuels. Ces projets sont accompagnés par des artistes professionnels qui, contrairement aux autres programmes de Culture à l’école, ne sont pas là pour offrir un atelier ou une prestation mais essentiellement pour compléter le projet de l’enseignant et collaborer directement avec lui pour le bonifier.

Sous la direction et la coordination de Vision Diversité, cette démarche est réalisée depuis 4 ans avec la Commission Scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) pour Montreal , les Commission Scolaire Marie-Victorin et les Commission Scolaire des Grandes-Seigneuries pour la rive Sud et la Commission scolaire de Laval pour la Rive nord. Un partenariat lie la CSMB avec la Commission Scolaire de la Capitale afin d’assurer mutuellement aux jeunes une ouverture entre la Capitale et la Métropole et leur permettre de mieux se connaître en partageant des moments communs de création artistique.

Projet 2017-2018

Pour en savoir plus

Projet 2018-2019

Pour en savoir plus

Perspectives 2019-2020

Pour en savoir plus