Symposium Jeunesse

SYMPOSIUM JEUNESSE

Un espace de parole par les jeunes et pour les jeunes

À la base il y eut la SimNUQ 2019

C’était au cours de l’année scolaire 2018-2019 et pour la toute première fois dans le milieu de l’enseignement public francophone au secondaire, deux simulations diplomatiques de la SimNUQ se sont déroulé les 15 et 20 mars 2019 à Montréal et à Québec respectivement. Lancée en 2019 par Malik Dahel, alors élève de l’école secondaire St Georges de la CSMB, cette simulation diplomatique de l’ONU avait réuni 55 jeunes tant de Montréal que de Québec pour discuter évidemment d’environnement mais aussi de crise migratoire. Ce fut un remarquable succès.

Dans une année particulière de souvenir et de commémoration du Centenaire de la création de la SDN devenue l’ONU, ces jeunes Québécois se sont rencontrés et, avec usage minutieux de la diplomatie, de l’art oratoire et de la négociation, ont pu échanger, débattre et faire adopter des résolutions dans le cadre de ces deux enjeux qui posent aujourd’hui une menace imminente au maintien de la paix au niveau international. Avec décorum et professionnalisme, les délégués ont su imprégner la position de leur pays respectif pour ensuite en défendre ses intérêts. Ils ont ainsi eu l’occasion unique d’articuler, dans un cadre bien réaliste, de par leur réflexion, leur volonté d’amélioration du statut actuel des relations internationales.

Encouragé par ce succès et devenu cégépien, Malik Dahel décide d’élargir les ambitions du projet vers un Symposium Jeunesse comme véritable espace de réflexion, de parole et d’action pour la jeunesse du Québec. Un Symposium qui se veut inscrit dans une perspective de développement durable et d’action citoyenne.

La commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, qui a toujours su faire preuve de grand avant-gardisme dans les dimensions autant pédagogiques que parascolaires, décide de le soutenir et de l’accompagner. Qu’il s’agisse de l’organisation entièrement menée par des jeunes ou la grande première dans le milieu public francophone au secondaire, la CSMB, en partenariat avec Vision Diversité, continue et continuera, à travers la mise en place de tels projets, de se placer avec excellence comme une véritable maison d’éducation digne du 21e siècle. 

La SimNUQ en images

 

Cette vidéo des journées de la paix comporte des extraits de la SimNUQ 2019

De la SimNUQ au symposium jeunesse 2020

“Nous avons des choses à dire mais aussi à proposer et il nous manque l’espace pour le faire” dit Malik, porté par sa passion et coordonnant son nouvel événement entouré de comités organisateurs de jeunes du secondaire, avec une rigueur et une maitrise remarquable, toujours avec le soutien des adultes ravis de voir cette initiative portée par les jeunes pour les jeunes. Ainsi donc dans son édition 2020, deux volets occupent l’espace de ce Symposium et doivent réunir près de cent jeunes de Montréal et de Québec: Une SimNUQ (Simulation des Nations Unies du Québec (SimNUQ) portant sur des enjeux internationaux et une SimDUQ (Simulation du Québec) portant sur des enjeux de société du Québec. À l’ordre du jour des 20 et 23 mars des enjeux majeurs comme la condition féminine et l’iniquité salariale, le Vivre ensemble, identité et laïcité et évidemment une action environnementale urgente et nécessaire.

Autour de Malik Dahel – Le comité organisation 2020

Présentation du symposium jeunesse